Aumônerie de l'École Normale Supérieure


Les responsables de l'aumônerie : les princes

Pour l'année 2021-2022, les princes et princesses à votre service sont :

Comment sont-ils arrivés jusqu'ici ?

Abel

Ayant grandi entre Versailles en France et Sendai au Japon, j’ai été frappé et nourri dès mon arrivée à l’ENS par les richesses humaine, intellectuelle mais surtout spirituelle des Talas. Vivre au sein de cette communauté fraternelle représente un moment où je goûte pleinement et de manière véritable à la Vie.

Les conférences, qui clôturent nos jeudis Talas (cf. page 18), sont une occasion rare d’enrichissements où l’on découvre des personnes qui mettent leur Foi en pratique quotidiennement.

Je suis dans la Joie et dans l’Attente de pouvoir te rencontrer !


Domitille

Dernière de six enfants et élevée dans la foi catholique, je me suis naturellement rapprochée des talas en septembre dernier, bien décidée à prendre pour Dieu et pour ma foi plus de temps qu’auparavant en prépa. Et les rendez-vous talas ont bientôt rythmé ma semaine : les laudes d’abord, où il est bon de se réveiller auprès du Seigneur. Les jeudis ensuite, où leur intelligence et leur soif de connaître Dieu m’ont impressionnée et contaminée ! J’ai aussi été émerveillée par leur joie communicative, leur sens du service et leur accueil fraternel : le Tala rayonne de sa foi au quotidien !

A part aller aux talas, j’aime jouer, cuisiner, nager, partir marcher et admirer de beaux paysages ! Sinon, j’aime aussi l’histoire et serai cette année en partie à l’EHESS pour un M1 d’histoire médiévale. J’aimerais faire de l’histoire des idées pour découvrir un peu ce qui passait par la tête des médiévaux… Mais ce que j’espère surtout découvrir cette année, c’est toi cher conscrit, nous avons bien hâte de te rencontrer ! Sois le bienvenu parmi les talas, nous on prie déjà pour toi !


Etienne

Deuxième (et fils aîné) d'une famille de quatre enfants, j'ai été élevé dans la foi catholique. J'ai intégré l'ens l'année dernière en informatique avant d’aller au DMA.

Après avoir beaucoup profité de l'aumônerie en prépa, je me suis dépêché de rejoindre les talas. Les laudes et petit-déjeuners fraternels qui les suivent ont été pour moi une constante dans cette année très mouvementée. Les conférences des jeudi talas m'apportent beaucoup intellectuellement mais surtout spirituellement. C'est probablement le moment le plus enrichissant de ma semaine.

Je souhaite que ce soit le cas pour toi aussi !


Florence

Je préfère les lapins aux chiens et aux chats. J’aime beaucoup dessiner, jouer du clavecin, chanter et manger, mais surtout j’aime énormément les talas. Avant d’arriver à l’ENS, je n’avais jamais eu d’amis croyants ou très peu. Découvrir des personnes si diverses, si accueillantes et si profondes a été l’un des plus beaux cadeaux que Dieu m’ait fait. J’ai mis un peu de temps à oser venir régulièrement aux talas mais après avoir fait le pas, je n’ai jamais regretté ! Sinon, pour compléter les présentations, je rentre en M2 d’histoire de l’art, je travaille sur un beau château (viens le visiter !) et j’aimerais devenir institutrice. Il y a un an et demi, je suis partie six mois à Cuba aider des religieuses. C’était une merveilleuse expérience humaine et spirituelle. Cette année, ma joie sera de m’occuper des talas. J’ai hâte de te rencontrer !




Bref historique

Les deux "princes" et les deux "princesses" fixent avec l’aumônier les grandes lignes de l’année et coordonnent les activités. Leur titre un peu pompeux, légué par une tradition immémoriale, ne doit pas impressionner. Ils sont là pour servir, à l’instar des princes aperçus par l’auteur de l’Ecclésiaste dans l’Ancien Testament : "j’ai vu des princes marcher comme des serviteurs" (Qo 10,7).

Jadis, le Prince Tala était unique (parfois assisté par un vice- prince). Une tétrarchie a ensuite été instaurée, maintenue jusqu'à aujourd'hui avec des variations selon les années.

Qui étaient ces anciens princes? Pour le savoir, cliquez ici.


Site de l'aumônerie de l'ENS.
Dieu vous bénisse !